Foire EcoBio du 25 au 28 mai 2017
Le rendez-vous des alternatives éco-biologiques
Foire EcoBio du 25 au 28 mai 2017
Le rendez-vous des alternatives éco-biologiques
Foire EcoBio du 25 au 28 mai 2017
Le rendez-vous des alternatives éco-biologiques
Foire EcoBio du 25 au 28 mai 2017
Le rendez-vous des alternatives éco-biologiques
Foire EcoBio du 25 au 28 mai 2017
Le rendez-vous des alternatives éco-biologiques

Le programme 2016

Découvrez tout le programme de la Foire EcoBio 2016 jour par jour : Conférences, cinéma, animations …

Les exposants 2016

450 exposants , producteurs, associations et viticulteurs présentent leurs produits et leur actions …

Le théatre

Pour sa 35ème édition la foire vous propose plusieurs pièces de théâtre sous un chapiteau côté ouest …

La Transition

Les nouveautés :
Le Repair-café, L’espace gratuité
Et bien sûr la cuisine en transition…

Le rendez-vous des alternatives Eco-Biologiques.

Le concours de nouvelles.
A l’occasion de la 35ème édition de sa foire, l’association Eco Bio Alsace éditera un recueil de nouvelles intitulé : « Oser Etre Humain » ! A l’issue d’un concours, une quinzaine de textes seront sélectionnés pour parution. Le jury bénévole, présidé par Michel Hutt, sera constitué d’auteurs, professionnels du livre et de membres de la Foire. Parmi les œuvres retenues, cinq prix seront décernés.

Soyez dans le vent, venez apprendre à construire votre éolienne.

Les places sont limitées à 15 participants. Le nombre de places étant limité, nous vous invitons à vous inscrire rapidement.

OSONS RESTER HUMAINS

Depuis 10 minutes je guettais la musique d’HK et le Saltimbanques «  On lâche Rien », il y a bien longtemps qu’elle me sert de réveil, mais aujourd’hui c’est particulièrement important : nous sommes le 22 mai 2036 il est 6h30 et à midi je participe à l’inauguration de la 55ème édition de la foire Eco Bio d’Alsace.

Je vais avoir pour mission de lancer la 5ème Conférence Citoyenne sur l’Energie et surtout le bonheur d’annoncer la fermeture de la dernière centrale nucléaire Française.

Pendant ce petit temps où je savoure encore la musique, je remets en place toutes les cogitations de la nuit et je repense aux bagarres épiques qui ont présidées à la fermeture de Fessenheim.

En janvier 2016 aux Etats Unis on annonçait que la durée de vie des centrales nucléaires serait portée à 80 ans. En France le président Hollande n’avait toujours pas annoncé la fermeture définitive de la vieille centrale de Fessenheim à un peu plus d’un an de la fin de son mandat. C’était pourtant une promesse emblématique de campagne pour attirer les électeurs proches des écologistes lors de sa candidature et son élection en 2012.

Les articles de journaux vantaient la sécurité des centrales Américaines et Françaises sans relâche jusqu’à  l’effroi provoqué par le drame dans une centrale en Californie en 2016….

 

Voilà comment je commencerais une nouvelle si j’en écrivais une pour la 35ème foire. En effet cette année nous lançons un concours de nouvelles pour éclairer de toutes nos couleurs le thème « Osons Rester Humains »

A l’image du colibri tant vanté par Pierre Rabhi, quelle part d’humanité assumerons-nous dans les prochaines années ? Laisserons nous faire les individualistes forcenés, les transhumanistes fous ou serons-nous capables d’inventer une nouvelle humanité, celle qui nous préservera des excès de la technique et celle qui permettra de reconstruire du lien entre tous les hommes ?

Posons-nous ces questions essentielles dans ces moments de grande turbulence où les choix sont nécessaires et urgents. L’humanité ne sera pas, si elle continue son chemin contre la nature. Elle ne sera pas non plus si elle continue à détruire les hommes.

 

Chaque année à travers la foire, nous esquissons des chemins pouvant conduire à plus d’humanité et nous apportons des éclairages différents à de nombreuses préoccupations actuelles. Si l’oligarchie qui prétend nous gouverner n’avance jamais dans ces chemins ce sera à nous, les citoyens de prendre en charge notre avenir, avec pour emblème le mot fraternité.

« Le verbe croire, écrivait Emmanuel Levinas, ne se conjugue pas à la première personne du singulier mais du pluriel. »

Nous essayons comme lui de le conjuguer au pluriel et c’est toute une équipe de bénévoles qui croit qu’investir son temps libre tout au long de l’année, pour organiser la foire, est un premier pas vers la construction d’autres modes d’organisation et de vie.

Cette année encore venez rencontrer des Hommes, des Associations et des Acteurs économiques qui œuvrent pour l’écologie et l’homme. Ils ont la certitude que nous pouvons tous contribuer au changement nécessaire et souhaitable pour redonner de l’Humain à nos vies.

Jean François Pierdet – Président

slide-b-bg
slide-b-bg
slide-b-bg
slide-b-bg
slide-b-bg
0
Visiteurs
0
Films et documentaires
0
Animations
0
Bénévoles

Vous souhaitez des informations complémentaires,  ou nous donnez votre avis?

Merci de nous envoyer un courriel.