Nos ambitions et valeurs

Intégrer l’écosystème de manière symbiotique :

Un écosystème est un système complexe que l’humain a encore du mal à appréhender. Notre ambition est de s’inscrire dans les cycles naturelles en toute humilité, en acceptant de ne pas être parfait.

Le vivre et faire ensemble : 

Dans un monde ou sévit une famine de l’essentiel, il nous semble indispensable de développer plus de complémentarité pour anticiper les crises en cours et a venir. 

« Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin »

Nous souhaitons créer un lieu de vie qui permette à chacun de s’épanouir, de vivre et d’expérimenter un mode de vie plus résilient.

Souveraineté énergétique et alimentaire :

Comme le veux la légende du colibris, il nous parait évident que chacun doit faire sa part, en re-pensant nos modes de vies. 

Pour un vision durable et soutenable, une réflexion sur la souveraineté alimentaire, en développant une alimentation saine, biologique, et locale doit être permanente, un volet agricole sera aménagé sur l’éco lieu. 

Dans un contexte de crise climatique, nous souhaitons optimiser notre impact en repensant notre consommation énergétique, en privilégiant des matériaux durables et adaptés aux réels besoins du lieu. 

Lieu de rencontre et de partage :

Avec une expertise collective de près de 40 ans, l’association souhaite organiser des évènements sur l’année et crée une dynamique régulière sur l’éco lieu. 

Nous voulons pouvoir devenir une université de la transition, où chacun pourrait venir découvrir et apprendre de nouvelles compétences aux travers de stages, de workshops, de conférences, d’ateliers…

Interdépendance et transmission :

Le lieu se veut être ouvert sur l’extérieur, avec une démarche de souveraineté et de résilience, ou chacun pourrait venir expérimenter aux travers des outils proposées.

La mutualisation et le partage :

La raréfaction des resources n’est plus a démontrer, dans un monde gouverné par une obsolescence programmée, il nous parait important d’apprendre à réparer, réutiliser et mettre en commun des biens et des savoirs. 

Nous souhaitons mettre en place une ressourcerie et proposer des prix adaptés aux budgets et besoins réels 

Une économie locale et relationnelle :

Les circuits courts, la relocalisation, est réfléchie par notre collectif. Un système d’échange locale qui permettrait d’échanger des biens contres des compétences. 

Eco construction et rénovation :

Le développement de l’éco lieu prendra en compte les techniques actuelles de construction tout en considérant le bilan carbone des matériaux utilisés. Aux travers de stages et de chantiers participatifs, chacun pourra découvrir des techniques d’éco-construction. Le lieu pourra accueil des habitats légers en s’appuyant sur la loi ALUR qui pose les principes d’urbanisme sur la réversibilité des habitats. (Yourtes, Tiny House, Earth Ship, Terre paille…)

Gouvernance partagée :

La sociocratie est un mode de gouvernance partagée qui permet à une organisation (quelle que soit sa taille), de fonctionner efficacement selon un mode auto-organisé caractérisé par des prises de décisions distribuées sur l’ensemble de la structure.

Ce mode de gouvernance horizontale, laisse libre court à l’intelligence collective, qui peut s’exprimer pour améliorer une idée ou proposition. 

Chaque membre est co-responsable du bon fonctionnement du collectif, sans obligation de participer, à l’écoute de ses élans propres.

L’éducation et l’intergénérationalité :

Nous croyons en une société où les êtres humains seraient vraiment égaux en droits, quel que soit leur sexe, leur taille, leur origine, leur couleur de peau, leur poids, leur genre… et quel que soit leur âge! 

Pour cela, il nous semble incontournable de questionner en profondeur notre rapport à l’enfance, en revisitant notre posture « d’adulte » dans nos relations aux plus jeunes.

A terme, nous pourrions envisager de créer une éducation sur les bases d’une école alternative, démocratique inspiré par le modèle Subdury, fondée sur les apprentissages autonomes.


Connaissance de soi et l’écologie intérieur :

Parcequ’un projet est porté par des individus il est essentiel d’apprendre ou de réapprendre a faire et vivre ensemble.

Chacun connaît aujourd’hui la signification du mot écologie. Ce terme qui désignait à l’origine la discipline scientifique qui a pour objet d’étudier les écosystèmes, décrit aujourd’hui davantage une attitude consistant à respecter et protéger la nature et l’environnement.

L’écologie intérieure est donc tout simplement le savoir et un ensemble de pratiques, permettant de connaître, respecter et explorer sa nature intérieure ou son monde intérieur. En d’autres termes, il s’agit de découvrir et approfondir le lien ou la connexion avec soi-même, de devenir un explorateur, un aventurier et au final un spécialiste de la vie psychique, affective, émotionnelle et spirituelle.

Start typing and press Enter to search